L’éponge est un accessoire qui fait partie intégrante de notre quotidien et qui trône parfaitement sur le rebord de nos éviers. Pourtant, malgré un usage journalier, il n’est pas toujours facile de savoir de quoi sont composées nos éponges. D’après le site notable ConsoGlobe, nos éponges nous cachent quelques substances qui pourraient bien s’avérer nocives dans notre quotidien. Face à ça, les éponges grattantes naturelles avec fibres naturelles semblent être l’alternative la plus optimale. Pour vous faire une idée, voici toutes les informations à connaître à ce sujet dans cet article.

Bilan écologique : de quoi sont faites nos éponges classiques ?

Pour se faire une idée précise de ce phénomène, il est primordial de se pencher d’un peu plus près sur la constitution même de nos éponges classiques. L’éponge synthétique double face que l’on retrouve dans la majorité des cuisines est faite à base de mousse de résine, qui n’est nul autre qu’un dérivé du pétrole. Cet accessoire présente une couleur jaune et s’avère être particulièrement résistant. Ne vous y trompez pas, ces deux critères sont notamment dus à l’utilisation de différents produits chimiques. En plus de cela, il s’avère que les éponges synthétiques ont un bilan écologique désastreux puisqu’elles ne sont absolument pas biodégradables. S’ajoute à cela le fait que la face abrasive des éponges double-face est généralement constituée de colle qui possède une résistance à l’eau colossale, rendant son impact écologique encore plus négatif.

Qu’en est-il des éponges faites en fibres naturelles ?

Les personnes qui ont à cœur de protéger l’environnement et d’inclure leur préoccupation environnementale dans leur quotidien peuvent se tourner vers la proposition faite en matière d’éponges végétales. Ces dernières sont faites à base de fibres naturelles comme par exemple la viscose, qui nous vient de la pulpe du bois, et le coton. Pour pouvoir lui conférer son aspect poreux, les fabricants d’éponges végétales utilisent du sel. Ces éponges s’avèrent être biodégradables voire même, dans certains cas, compostables. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le prix d’une éponge végétale n’est pas exorbitant et l’on retrouve des modèles à seulement quelques euros.

Éponge classique vs éponge en fibres naturelles : laquelle est la meilleure ?

Même s’il n’y a pas encore de tests qui ont été menés en laboratoire, de nombreux particuliers ont déjà testé l’efficacité de ces deux modèles d’éponges. Concrètement, ces deux modèles possèdent chacun les mêmes capacités en matière d’efficacité de nettoyage. Le seul critère à prendre en compte est le fait que l’éponge avec fibres naturelles ne peut pas être utilisée avec de la javel pure, il faudra la diluer. En effet, ce produit a la fâcheuse tendance à détériorer les éponges avec fibres naturelles. L’autre différence viendra se faire au niveau environnemental. Comme nous l’avons cité plus haut, l’éponge en fibres naturelles est celle qui prend le mieux soin de notre planète grâce à son aspect biodégradable.

En résumé, on peut dire que l’éponge avec fibres naturelles est celle qu’il faut choisir si vous avez à cœur de protéger l’environnement. En plus de posséder des capacités de nettoyage intéressantes, elle ne s’avère ne pas être beaucoup plus chère qu’une éponge traditionnelle et elle vous permet de placer vos préoccupations en matière d’écologie dans chaque aspect de votre quotidien.


Gregory Marshall
Gregory Marshall

Adepte de nouvelles technologies, maison, sport, mode et voyage, je partage sur ce site un peu de ma vie et de mes expériences.

Laisser un Commentaire

Your email address will not be published.